Intervenant 2017

Bill EmmottAuteur

L’état du monde et l'avenir de l'occident

Bill Emmott est l’auteur du récent The Fate of the West: The Battle to Save the World’s Most Successful Political Idea (Le destin de l’Ouest : la bataille pour sauver l’idée politique la plus brillante au monde, nd). Ce livre explore la crise actuelle du monde occidental en définissant ses valeurs essentielles (démocratie et ouverture), pourquoi elles ont pris corps (parce qu’elles contribuent simultanément à la prospérité et à l’équité) et comment, lors de ces dernières décennies, elles ont échoué à remplir ce rôle pour une grande partie de la population. Au terme de cette analyse, l’auteur recommande huit remèdes. Pendant 13 ans, Bill Emmott a été rédacteur en chef de The Economist. Il a également réalisé plusieurs documentaires controversés pour la BBC et écrit des ouvrages sur l’Italie, le Japon, les rivalités entre nations asiatiques et bien d’autres.

Conférence en vidéo

« Il y a une quarantaine d’années, le chancelier allemand Willy Brandt avait prédit la fin de nos démocraties. Il a eu tort, mais la question mérite une nouvelle fois d’être posée. »

Compte rendu : L’état du monde et l'avenir de l'occident

Bill Emmott, auteur et ancien rédacteur en chef de The Economist, est un optimiste convaincu. Contre vents et marées, contre les inégalités, la menace terroriste et les défis migratoires, il demeure convaincu que la démocratie reste la meilleure réponse. Si certains observateurs estiment que ce début de xxie siècle a des relents crépusculaires, tel n’est pas le cas de Bill Emmott, pendant 13 ans rédacteur en chef de The Economist et auteur du récent ouvrage Le Destin de l’Ouest : la bataille pour sauver l’idée politique la plus brillante au monde. Comme il le relevait au FHH Forum, les indices ne manquent pourtant pas qui inciteraient…

Bill Emmott, auteur et ancien rédacteur en chef de The Economist, est un optimiste convaincu. Contre vents et marées, contre les inégalités, la menace terroriste et les défis migratoires, il demeure convaincu que la démocratie reste la meilleure réponse.

Si certains observateurs estiment que ce début de xxisiècle a des relents crépusculaires, tel n’est pas le cas de Bill Emmott, pendant 13 ans rédacteur en chef de The Economist et auteur du récent ouvrage Le Destin de l’Ouest : la bataille pour sauver l’idée politique la plus brillante au monde. Comme il le relevait au FHH Forum, les indices ne manquent pourtant pas qui inciteraient à privilégier une interprétation des plus noires de l’avenir politico-économique de la planète. Crise aiguë au Moyen-Orient avec un conflit qui s’enlise en Irak, en Syrie, comme en Afghanistan, retombées douloureuses des subprimes de 2008 qui ont ravivé le douloureux souvenir de la Grande Dépression, déchaînement des éléments naturels qui laisse des régions dévastées faute de reconstruction gangrenée par la corruption… Où que porte le regard, le constat n’est guère propice aux réjouissances.

En vient-on maintenant à considérer le voyage en Asie de Donald Trump comme le plus long périple jamais organisé pour un président américain ? Là également, l’analyse ne célèbre pas la grande amitié sino-américaine. « C’est en état de faiblesse que Donald Trump se présente en Chine, obligé de quémander son aide pour tenter de résoudre le problème nord-coréen, exposait Bill Emmott. On pourrait même dire qu’il vient en fugitif, vu l’étau qui se resserre autour de lui quant aux potentielles collusions de son équipe de campagne avec la Russie à propos de l’élection présidentielle. Est-ce à dire que l’on assiste à un basculement de pouvoir, les États-Unis cédant le leadership mondial à la Chine ? Si cette conclusion est hâtive, force est de constater que l’Empire du Milieu est en train de se créer une légitimité internationale et une réelle opportunité de faire jeu égal avec l’Amérique. »

La démocratie ou rien

Un danger pour l’Occident ? Bill Emmott préfère relever le bon état de santé des principales économies de la zone euro comme des États-Unis. Sur quoi débouche-t-il cependant ? Sur une volatilité politique parfaitement illustrée par l’accès à la présidence de néopromus comme en France et au pays de l’oncle Sam, voire par le brassage des forces comme en Allemagne. Quant à la classe moyenne, qui a vu son salaire reculer à des niveaux connus il y a une vingtaine d’années, n’est-elle pas en train de dénoncer une iniquité de traitement, si ce n’est une profonde inégalité des chances ? Sans oublier la lancinante question des flux migratoires. « Ces récents développements remettent en effet en question l’ouverture de nos démocraties et leurs capacités à œuvrer pour le bien commun, poursuivait Bill Emmott. D’où les craintes de plus en plus vives d’une rébellion entraînant tous les laissés-pour-compte. Je me rappelle, dans les années 1970, le chancelier allemand Willy Brandt prévoyait déjà la fin prochaine de nos démocraties. Eh bien, comme on le constate aujourd’hui, il avait tort. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas de pain sur la planche, bien au contraire. Il y a de réels efforts à faire, des efforts considérables aux quatre coins de la planète. En Europe, pour exploiter la croissance et le potentiel que représentent toutes les forces de travail inemployées. Au Japon, pour réduire déjà les inégalités entre hommes et femmes. Aux États-Unis, afin d’éviter un repli protectionniste dont personne ne sortirait gagnant… »

La liste est longue mais certainement pas désespérée, selon Bill Emmott. D’autant que, économiquement, le cycle de hausse actuel n’est pas remis en question, du moins dans un avenir proche. Si la tentation dictatoriale existe, comme on le constate en Turquie, en Russie, voire en Chine avec un dirigeant comme Xi Jinping, déjà considéré comme le Mao des temps moderne, la démocratie vaut certainement tous les combats. « Elle doit triompher parce que aucun autre système politique n’est à même de garantir progrès et liberté, résumait Bill Emmott. Dans l’état actuel, elle n’est certainement pas parfaite, mais pour rester dans un vocabulaire libéral je dirais que nous avons la meilleure démocratie que l’on peut acheter ! »

Interview en vidéo

Cliquez sur la vidéo pour visionner l’interview de l’intervenant dans le cadre du Forum.

Les Intervenants

Découvrez les experts et personnalités attendues au Forum.